SHINE A LIGHT
vendredi 26 septembre à 21h00
au cinéma LE FOGATA
Ile Rousse


Date de sortie : 16 Avril 2008
Réalisé par Martin Scorsese   Avec
  Mick Jagger, Keith Richards, Ron Wood
Film américain.
Genre : Documentaire, Musical
Durée : 2h 2min.
Année de production : 2008
Distribué par Wild Bunch Distribution

 

Synopsis :
Martin Scorsese réalise son rêve de toujours : filmer les Rolling Stones, le groupe qui incarne le rock'n'roll à lui tout seul. Le gang qui a escorté toute son oeuvre. Cette rencontre cinématographique donne naissance au film musical événement : Shine a Light. De la préparation à la performance, entrecoupé d'images backstage et d'archives, 16 caméras et les plus grands chefs opérateurs internationaux captent l'énergie légendaire de Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood lors de leurs concerts au Beacon Theatre à New York. Shine a Light : dans l'intimité d'un groupe mythique et du plus rock'n'roll des cinéastes !





Longtemps, Martin Scorsese a aimé les Rolling Stones à distance, pillant avec allégresse leur répertoire pour nourrir les bandes-son de ses films. En 1973, on entendait Jumpin'Jack Flash dans Mean Streets, en 2005 c'était Gimme Shelter et Let It Loose dans Les Infiltrés.

Le cinéaste et le groupe se sont enfin rencontrés, à charge pour Marty de filmer Mick, Keith, Charlie et Ron en concert. Bien sûr, c'est trop tard. La grâce ne touchera pas les sexagénaires d'aujourd'hui comme elle les a baignés au temps de Sticky Fingers ou de Taxi Driver. Scorsese et les Stones le savent et ont pris le parti de célébrer le passé sans cacher les outrages des décennies. Shine a Light est fait de musique, parfois remarquable, et de ce regard lucide sur le temps qui passe, qui en fait un peu plus qu'un bon film de concert.
... la suite de l'article

La critique
CINE : SHINE A LIGHT
Les Rolling Stones sont comme des empreintes indélébiles qui ont traversé l'oeuvre scorsesienne jusqu'à une fascination sans retour. On parle beaucoup de Shine A Light en tant que rêve. Celui d'un cinéaste qui voulait filmer le groupe légendaire sur scène. Le film tient plutôt de l'aboutissement d'un homme qui s'est nourri de musique pour orchestrer des instants sublimes gravés sur pellicule. Après les réussites de The Last Waltz ou de No Direction Home : Bob Dylan, Martin Scorsese a filmé l'esprit rock des Stones au Beacon Theatre de New York. Pendant deux jours (fin 2006), marquant la dernière tournée de A Bigger Band, Marty installe le décor et se lance dans un exploit technique au profit du mythe. En Big Brother audiovisuel, le réalisateur positionne seize caméras et laisse le show débuter au centre de sa ville fétiche... (Lire la suite)