Un mariage de rêve

mardi 23 juin 2009 à 21h
au cinéma LE FOGATA
Ile Rousse



Date de sortie : 6 mai 2009
Réalisé par Stephan Elliott
Avec
  Jessica Biel, Ben Barnes,
    Kristin Scott Thomas, ...
Film britannique.
Genre : Romance
Durée : 1h 36min.
Année de production : 2008
Titre original : Easy Virtue
Distribué par Pyramide Distribution

Synopsis :

Les années 20 avaient rugi... les années 30 devaient swinguer !
John Whittaker, jeune Anglais de bonne famille, tombe fou amoureux de Larita, superbe aventurière américaine. Il l'épouse sur le champ et la ramène dans le manoir de ses parents. Si Mr Whittaker n'est pas insensible au charme de sa belle-fille, l'allergie est instantanée chez Mrs Whittaker. La guerre des piques commence. Larita comprend vite qu'elle doit riposter si elle ne veut pas perdre John. Les étincelles fusent... jusqu'au jour où le passé secret de Larita est révélé à tous. Elle décide alors de frapper un dernier grand coup.

    suite de l'article sur




Excellent ! Encore, allez vous dire. Mais ce n'est quand même pas de ma faute si les films britanniques sont si souvent remarquables, surtout depuis qu'ils sont en couleurs; et plus encore lorsque l'inspiration vient d'une pièce à succès du non moins brillant Noël Coward. Et les comédiens anglais sont toujours d'une race étrange qui les distingue, plus encore lorsque, dans le cas de ce film, on y incruste une actrice américaine fascinante dont l'accent suffit à la vouer au ban de la société rurale.   L'avis de la rédaction



Entre un titre français ridicule (en version originale, le film s’appelle Easy Virtue qui peut se traduire par Petite Vertu) et une affiche affreuse aux couleurs criardes, le distributeur hexagonal a fait très fort pour ne PAS donner envie au spectateur lambda d’aller découvrir ce film qui vaut tout de même mieux que sa promo.

Cette comédie de mœurs assez féroce est l’adaptation d’une des premières pièces de Noel Coward. Déjà adapté du temps du muet (en 1928) par Sir Alfred Hitchcock himself, Un mariage de rêve marque le renouveau des mythiques studios Ealing, rois de la comédie made in UK dans les années 40 et 50 (on leur doit notamment Tueurs de Dames dont les frères Coen ont réalisé un remake).