Dans ses yeux    

Mardi 22 septembre 2010 21h
au cinéma LE FOGATA
Ile Rousse


       


Date de sortie : 5 mai 2010
Réalisé par Juan José Campanella
Avec   Soledad Villamil,
    Ricardo Darin, Pablo Rago,
Long-métrage espagnol, argentin.
Genre : Drame
Titre original : El Secreto de Sus Ojos
Durée : 2h 09mn.
Année de production : 2009
Distribué par Pretty Pictures
VO

Synopsis :

1974, Buenos Aires. Benjamin Esposito enquête sur le meurtre violent d'une jeune femme.
25 ans plus tard, il décide d'écrire un roman basé sur cette affaire "classée" dont il a été témoin et protagoniste. Ce travail d'écriture le ramène à ce meurtre qui l'obsède depuis tant d'années mais également à l'amour qu'il portait alors à sa collègue de travail. Benjamin replonge ainsi dans cette période sombre de l'Argentine où l'ambiance était étouffante et les apparences trompeuses...


Secrets de tournage

Récompenses

Le film est récompensé en 2010 par l'un des Oscars les plus convoités: celui du Meilleur Film Etranger. C'est la deuxième fois que l'Argentine reçoit cet honneur, malgré sept nominations, la première fois étant en 1986 pour le film L' Histoire officielle. Dans ses yeux a décroché le Goya du meilleur film hispano-américain tandis que l'actrice principale, Soledad Villamil a été récompensée pour sa prestation par celui du Meilleur Espoir Féminin.


Un réalisateur apprécié aux Oscars

C'est le deuxième film du réalisateur Juan José Campanella à représenter l'Argentine aux Oscars. La première fois, c'était en 2002 avec Le Fils de la mariée.


Un caméo pour le réalisateur

Le réalisateur Juan José Campanella fait un caméo dans le rôle du docteur qui s'occupe du problème de coeur de Rafael.


Adaptation

Le scénario de Dans ses yeux est adapté de "La Pregunta de sus ojos", roman de l'auteur argentin Eduardo Sacheri. L'écrivain a d'ailleurs travaillé avec le réalisateur Juan José Campanella sur l'adaptation cinématographique de son roman. Le cinéaste raconte : " J'ai alors décidé de rencontrer Eduardo Sacheri pour lui demander s'il accepterait de collaborer avec moi. Il a travaillé pendant longtemps dans le domaine judiciaire et connaissait donc bien le vocabulaire technique. Mais je voulais que l'on s'amuse à déconstruire le roman et pas qu'il défende chaque mot, chaque phrase de son livre et ça a plus que bien fonctionné! Il a même fallu que je le freine parfois. Mon but était de poser cette question: cet homme qui marche vers nous, que sait-on de lui? Qu'apprendrait-on de lui si on avait tout à coup un gros plan sur ses yeux? Quels secrets nous raconteraient-ils? "


La mémoire

Le réalisateur s'avoue fasciné par la mémoire individuelle mais aussi collective que l'on retrouve comme un élément clé dans le film: "La mémoire me fascine ainsi que la façon dont les décisions prises il y a 20 ou 30 ans peuvent nous affecter aujourd'hui. Cela peut aussi s'appliquer à la mémoire d'une nation. En tant que pays, alors que nous retrouvons maintenant notre mémoire des années 1970, nous savons que l'horreur a commencé à prendre forme avant la dictature militaire. L'histoire se déroule dans une Argentine où l'atmosphère est lourde et étouffante même pour les principaux protagonistes."