Liberté        

mardi 4 mai 21h


    en présence de Laurent Billard qui nous fait l'honneur     
    de venir présenter en première partie le film de 26 mn
    Tony Gatlif cinéaste gitan                
    portrait qu'il a réalisé sur Tony Gadtlif


    cinéma LE FOGATA
    Ile Rousse



     

Date de sortie : 24 février 2010
Réalisé par Tony Gatlif
Avec   Marc Lavoine, Marie-Josée Croze,
    James Thiérrée,
Long-métrage français.
Genre : Drame
Durée : 1h 51.
Année de production : 2008
Distribué par UGC Distribution
VF


Possibilité de se restaurer sur place

Synopsis :

Théodore, vétérinaire et maire d'un village situé en zone occupée pendant la Seconde Guerre mondiale, a recueilli P'tit Claude, neuf ans, dont les parents ont disparu depuis le début de la guerre.



Mademoiselle Lundi, l'institutrice fait la connaissance des Tsiganes qui se sont installés à quelques pas de là. Ils sont venus pour faire les vendanges dans le pays. Humaniste et républicaine convaincue, elle s'arrange, avec l'aide de Théodore, pour que les enfants Tsiganes soient scolarisés.



De son côté, P'tit Claude se prend d'amitié pour Taloche, grand gamin bohémien de trente ans qui se promène partout avec son singe sur l'épaule. Mais les contrôles d'identité imposés par le régime de Vichy se multiplient et les Tsiganes, peuple nomade, n'ont plus le droit de circuler librement : Théodore cède alors un de ses terrains aux bohémiens, désormais sédentarisés.



Tandis que les enfants Tsiganes suivent les cours de Mademoiselle Lundi, P'tit Claude est de plus en plus fasciné par le mode de vie des Bohémiens - un univers de liberté où les enfants sont rois. Mais la joie et l'insouciance sont de courte durée : la pression de la police de vichy et de la Gestapo s'intensifie et le danger menace à chaque instant. Comme ils l'ont toujours fait depuis des siècles, les Tsiganes devront reprendre la route...
        suite de l'article
sur

La naissance du projet
Tony Gatlif a depuis toujours souhaité évoquer le sort des Roms durant la seconde guerre mondiale : "J'avais envie de faire un film sur l'holocauste des roms depuis que j'ai commencé à faire du cinéma. Mais le sujet me faisait peur. Les Roms que je rencontrais me disaient souvent : "Fais-nous un film sur la déportation des Roms". Début 2007, participant à un colloque international des Roms à Strasbourg, des jeunes élus roms de la communauté européenne m'ont fait la même demande. ...