FIX ME  

Mardi 25 janvier 2011 21h
au cinéma LE FOGATA
Ile Rousse


     


Réalisé par Raed Andoni
Avec Raed Andoni
    Nasri Qumsia, Fathi Flefel
Long-métrage français, suisse, palestinien.
Genre : Documentaire
Durée : 1h 38mn.
Année de production : 2010
Distributeur: Sophie Dulac Distribution

Synopsis :

Raed, auteur réalisateur, sorte de cousin palestinien de Woody Allen, a mal à la tête, au sens propre comme au figuré. Cela l’empêche de travailler.
Armé d’humour et d’une certaine ironie, il interroge alors sa place dans la société palestinienne.
Au risque de déconcerter sa propre famille et ses vieux amis, il décide de se faire soigner et de filmer sa psychothérapie...


Remake :

Si beaucoup de réalisateurs sont protecteurs vis-à-vis de leurs oeuvres, Raed Andoni, lui, encourage déjà la réalisation d'un remake de son film: "J'adorerais ça !!! Ça permettrait une telle liberté de ton et de traitement", affirme-t-il.


Autocensure :

"Des limites ont été inconsciemment dictées par mes principes, mon éthique de documentariste: conserver, quoi qu'il arrive une forme de respect vis-à-vis des autres personnes que je filmais; parce qu'il est nécessaire à l'épanouissement de toute relation", analyse le réalisateur Raed Andoni.


Un mot de Julie Gayet, productrice

Julie Gayet, jusqu'ici connue comme comédienne, exerce ici le poste de productrice, qu'elle avait déjà tenu auparavant à plusieurs reprises dans Select Hotel et Clara et moi: "Nous avons tout de suite été séduites par le ton décalé de Raed, son humour, sa vision sur la Palestine, sur le monde, sur les hommes.... (...) Et ce fut passionnant de se retrouver "derrière la caméra" d'accompagner Raed à chaque étape", confie-t-elle.


Comédie... ou pas?

Le réalisateur Raed Andoni tente de définir le genre de son film: "Je n’aurais pas supporté que Fix ME soit déprimant. De là à dire que c’est une comédie… Ce film parle de choses très sérieuses tout en reflétant un état d’esprit très caractéristique de cette partie du monde. De la Palestine à l’Egypte, l’humour fait partie de la vie, parce qu’il permet de supporter la réalité. Plus une situation est tragique plus en rire devient une manière de rester digne."         article
sur




"Fix Me" : au pied du mur, un Palestinien pénètre les territoires de l'inconscient

Tout le monde a, peu ou prou, été un jour sujet au bon vieux mal de tête. Raed Andoni, cinéaste palestinien, en souffre lui aussi, mais de manière constante. La région dans laquelle il vit favorisant la prise de tête, il a décidé, sans doute faute de parvenir à un Etat viable, de faire de cet Etat délabré le viatique de son journal intime. Le titre (Réparez-moi) en annonce le programme : c'est tout à la fois une injonction, une prière, une cure psychanalytique, un exorcisme, un jeu de l'esprit, une tempête sous un crâne.         article sur