Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch  

Mardi 22 fevrier 2011 21h
au cinéma LE FOGATA
Ile Rousse


   

Réalisé par
      Anne Linsel, Rainer Hoffmann

Long-métrage allemand.
Genre : Documentaire
Titre original : Tanzträume
Durée : 1h 29mn.
Année de production : 2010
Distributeur: Jour2fête
VO

Synopsis :

En 2008, Pina Bausch, quelques mois avant sa mort, décide de reprendre son fameux spectacle Kontakthof, non plus avec sa troupe, mais avec des adolescents de 14 à 18 ans qui ne sont jamais montés sur scène et n'ont jamais dansé. Ce documentaire est leur histoire...


A l'origine

La réalisatrice explique comment son projet de documentaire est né : "Kontakthof, la pièce de Pina Bausch de 1978, a toujours été une de mes pièces préférées. Je l’ai vue une douzaine de fois. Lorsque j’ai appris en 2007 que Pina Bausch voulait créer ce Kontakthof avec des jeunes de plus de 14 ans, cela m’a aussitôt galvanisée ! J’ai aussitôt pensé qu’il y avait matière pour un film".


Film posthume

Les Rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch est le dernier film dans lequel la danseuse Pina Bausch apparaît. Elle décède un an avant la sortie du documentaire d'Anne Linsel.


Qui est Pina Bausch ?

Pina Bausch est une très célèbre chorégraphe et danseuse allemande. Pendant sa carrière, elle dirige plusieurs compagnies de danse, dont celle attachée à l'école d'Essen ou celle de l'Opéra de Wuppertal en 1973, et compte plus d'une quarantaine de spectacles créés. Elle s'éteint le 30 juin 2009, victime d'un cancer généralisé.


Kontakthof, troisième version

En 1978, Pina Bausch crée le spectacle Kontakthof avec les danseurs de sa compagnie au Tanztheater de Wuppertal. En 1999, elle reprend cette mise en scène une première fois avec une troupe d’amateurs, intitulée Kontakthof avec dames et messieurs de plus de 65 ans. Celle-ci rencontre aujourd’hui encore un franc succès international. Kontakthof avec des adolescents de plus de 14 ans est ainsi la troisième version de la pièce.


Un tournage exclusif

Anne Linsel a suivi le travail de Pina Bausch dès son entrée au Tanztheater de Wuppertal en 1973. "Grâce à la confiance qu’elle m’accordait, elle m’a autorisée à tourner le film" explique la réalisatrice. "Nous savions toutes les deux qu’il fallait particulièrement protéger ces élèves âgés de 14 à 17 ans. C’est pour cette raison qu’elle n’a autorisé aucune autre équipe de tournage et aucune prise de photo ou d’article de presse pendant les mois de répétition".
        article
sur