La source des femmes

le 10 janvier 2012 20h30
au cinéma LE FOGATA
Ile Rousse


       

. . . la femme est un oiseau qui annonce le jour . . .
. . . . . . . . . elle est l'énergie qui fait le temps . . .

. . tu es ma princesse . . . tu as le droit de te battre,
    . . fais la grêve de l'amour . avec amour et respect . .


Réalisé par Radu Mihaileanu
Avec Leïla Bekhti, Hafsia Herzi,
        Biyouna
Long-métrage français.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 2h 4mn.
Année de production : 2011
Date de sortie : 2 novembre 2011
Distributeur : EuropaCorp Distribution

5 nominations : Festival de Cannes 2011 edition n° 64


Synopsis :

Cela se passe de nos jours dans un petit village, quelque part entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes vont chercher l'eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l'amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n’apportent pas l’eau au village.



La Source des femmes présenté en compétition au Festival de Cannes 2011.


Et de 5 !

La Source des femmes est le cinquième long métrage de Radu Mihaileanu. Son précédent film,
Le Concert, a ressemblé plus de 3 millions de Français dans les salles obscures.


Genèse

Radu Mihaileanu revient sur la genèse du film : "Tout a commencé avec un fait divers qui s'est déroulé en Turquie en 2001. Suite à une série d'accidents, les femmes d'un village ont décidé de rompre la fatalité et d'entamer une grève de l'amour tant que les hommes ne raccordaient pas l'eau au village. Au départ, les hommes n'ont pas pris les femmes au sérieux, puis c’est devenu violent. Les femmes ont tenu bon. L'affaire a fini par être réglée par le gouvernement. De manière plus métaphorique, je me suis aussi replongé dans "Lysistrata" d'Aristophane, où une femme déclenche la grève de l'amour pour mettre fin à la guerre, face à l'indifférence des hommes", explique le metteur en scène.


Réticence

En tant qu'homme juif et français, Radu Mihaileanu avait quelques réticences par rapport au fait de réaliser La Source des femmes. Il a alors cherché une réalisatrice d'origine arabe, mais n'ayant trouvé personne, il a fini par se laisser convaincre de réaliser le film lui-même.


Meilleur espoir feminin

La Source des femmes marque la rencontre de deux espoirs féminins : Leïla Bekhti, récompensée pour Tout ce qui brille
et Hafsia Herzi, récompensée pour La Graine et le mulet.



Changement de cap

En ce qui concerne la mise en scène, La Source des femmes est un film très différent de Concert, la précédente réalisation de Radu Mihaileanu : "D'entrée de jeu, je savais que ce film allait me bousculer après l'expérience du Concert dont la mise en scène était ample et se rapprochait d'une production américaine. J'ai donc utilisé une petite caméra, très légère, et j'ai tourné quasiment tout le film à la main", confie le réalisateur.


De l'humour comme remède

La Source des femmes est un savant mélange de rires et de larmes. Selon Radu Mihaileanu, il s'agit d'un "reflet de ma vie, et de la vie en général qui est tout sauf monochrome".


Le choix Bekhti

Radu Mihaileanu a écrit le rôle de Leila pour Leïla Bekhti. Durant le tournage, l'actrice l'a marqué "par son talent, sa profondeur humaine, sa volonté, sa force de caractère".         article sur