Vous voulez savoir qui va gagner les prochaines élections ? 

Suivez l’avis d’Et Pourtant Ça Tourne et venez voter pour
Viva La Libertà, le mardi 11 Mars à 20h30.

Difficile de mêler politique et comédie.

Cas plutôt rare au cinéma, le réalisateur et l’auteur du livre dont le film est tiré sont une seule et même personne : Roberto Andò. Lauréat de plusieurs prix, Ando déclare avoir voulu prendre le pouls d'une certaine politique menée en Italie, tout en lui assignant une tournure romanesque et comique avec la qualité tant convoitée par tous les narrateurs : la légèreté.

"Amour, dissimulation, pouvoir, échec : plusieurs éléments s’entrelacent tout le long du film. Je pense que tout le monde est concerné. Et qu’on peut y voir aussi une certaine trajectoire suivie par la politique italienne de ces 20 dernières années. Nous sommes en pleine crise d’époque, une crise qui remet en cause tous les principes sur lesquels l’Occident a toujours reposé (...)."

C'est la troisième fois que l'acteur Toni Servillo endosse le rôle d'un homme politique à l'écran. Après avoir incarné Giulio Andreotti dans "Il Divo" et un sénateur dans "La Belle Endormie", l'acteur napolitain prend les traits du leader du principal parti de l'opposition, mais également de son frère jumeau, un philosophe à la personnalité complexe : "Je n’aurais jamais fait ce film si Toni Servillo avait refusé de prendre part au projet. (...) Il me fallait un visage comme le sien, l’intelligence rigoureuse de ses traits pour incarner un personnage double qui, séquence après séquence, se révèle à travers la confrontation des deux jumeaux", a déclaré le réalisateur à son sujet.

Vous pouvez venir avant la séance, dès 19h30, pour prendre un verre, et partager une petite restauration d'inspiration Italienne, le temps de se retrouver avant le film.

NB : Nous vous proposons pour le plat une part de pizza qui, une fois n'est pas coutume, ne sera pas réalisée par les doigts de fées de nos cuisinières bénévoles.

Le dessert reste fait maison ...

Plus que jamais :

RESERVATIONS SOUHAITEES pour le repas !



Viva La Libertà


Date de sortie         5 février 2014 (1h34min)
Réalisé par                   Roberto Andò


Synopsis et détails

Enrico Oliveri, secrétaire général du parti de l’opposition est inquiet : les sondages le donnent perdant. Un soir, il disparaît brusquement laissant une note laconique. C’est la panique au sein du parti, tout le monde s’interroge pour essayer de comprendre les raisons de sa fuite pendant que son conseiller Andrea Bottini et sa femme Anna se creusent la tête pour trouver une solution. C’est Anna qui évoque en premier le nom du frère jumeau du secrétaire général, Giovanni Ernani, un philosophe de génie, atteint de dépression bipolaire. Andrea décide de le rencontrer et élabore un plan dangereux…

Lauréat du Prix Campiello Première Œuvre 2012 pour "Le Trône vide", le romancier italien s’est offert la collaboration d’Angelo Pasquini pour en écrire le scénario.

"J’aimerais que les spectateurs du film puissent retrouver cette touche de légèreté que les lecteurs ont tant appréciée dans le roman".

Viva la Libertà
a remporté de nombreux prix l'année dernière, en France comme en Italie : ceux du Meilleur scénario et Meilleur second rôle masculin aux David di Donatello 2013, ceux du Meilleur scénario, Meilleur premier rôle maculin et Meilleur second rôle masculin aux Ciak d’oro 2013, et le Prix Sergio Leone lors de l'édition 2013 du Festival du Film Italien d’Annecy.

Vous pouvez rester après la séance pour discuter au tour de la 
psychiatrie avec Marc Krikorian et Brigitte Martinoty.