En ce temps de crise, EPÇT court toujours, mais ne lâche rien (tant qu’on peut) et pour décortiquer cette débâcle nous vous proposons une soirée crise, avec une comédie : à 20h45.

N’oubliez pas que cette soirée est le LUNDI soir, 16 mars.

Evidemment, une soirée crise peut engendrer une petite situation de crise !

Il est impossible d’avoir le film Le Prix à Payer pour ce lundi 16 mars.

De ce fait, nous vous accueillons comme d’habitude à 19h30 pour partager un verre, manger un bout, et bien sûr, voir le film Discount, comme prévu (à 20h45).

Le documentaire fera l’objet d’une soirée de rattrapage très vite !

Discount

Synopsis et détails

Parce que leur travail au sein d'un discount est menacé par l'arrivée de caisses automatiques, certains employés du magasin décident de profiter du temps qu'il leur reste pour se faire un joli paquet d'argent. Pour cela, ils créent clandestinement leur discount alternatif en volant des produits et en récupérant tout ce qui devrait être jeté. Comédie sociale, genre suffisamment rare en France pour être signalé, "Discount" est un film aussi drôle qu'amer portant un regard critique sur la société dans laquelle on vit, celle du gaspillage alimentaire, des temps de pause aux toilettes chronométrés et de la pression à laquelle sont confrontés chaque jours employés comme patrons. Moqueur, critique mais plutôt intelligent dans son propos, le film parvient à rester en équilibre entre la comédie et le film coup de poing.

"Discount" est un film dans lequel l'humain compte avant tout et parce qu'ils sont incarnés par Corinne Masiero ou Pascal Demolon, on croit à ses personnages qui décident de ne pas se laisser faire et de se révolter à leur manière, tous dotés d'une volonté d'enfer pour réparer ce qui est à réparer à leurs yeux !

Le geste est beau, tant pis si au passage il faut être un brin maladroit dans le scénario, pas forcément bien rythmé. D'une grande sincérité et humanité, pleine de chaleur et d'émotion, ce film à petit budget dénonce mine de rien tout un système de pression et bon nombre d'aberrations que notre société engendre malheureusement...