Une soirée: 2 films, venez faire le grand écart !

Et Pourtant Ça Tourne court toujours, mais ne lâche rien!
Nous continuons à parler de la jeunesse, le mardi 15 mars, avec un film 

Peur de Rien, de la réalisatrice Danielle Arbid, à 20h30, au cinéma Le Fogata,
en présence de 2 comédiens, Jean Emmanuel Pagni et Pascal Tagnatti,
(à confirmer).


Cette comédie est précédée à 18h30 d'un tout autre regard, bien plus grave,
toujours sur la jeunesse dans les années 90, avec un film éthiopien,
proposé par Amnesty International  ,
DIFRET
dans le cadre du festival: Au coeur des Droits Humains.
N'ayez peur de rien et venez voir les 2 !



Synopsis et détails

Les années 90. Lina, 18 ans, débarque à Paris pour ses études. Elle vient chercher ce qu’elle n’a jamais trouvé au Liban, son pays d’origine : une certaine forme de liberté. L’instinct de survie comme seul bagage, elle vogue d’un Paris à l’autre au rythme de ses rencontres amoureuses. Parce qu’à 18 ans, on rêve d’embrasser le monde...
Pour Danielle Arbid, Peur de rien n'est pas un film autobiographique. Il s'agit davantage du fantasme du souvenir qui a inspiré la réalisatrice : "Peut-être que la réalité de ce que j'ai vécu était plus dure ou plus douce, peu importe....
Ce que je voulais dire à travers ce film c’est « la somme de ce qu’on devient » grâce aux gens rencontrés", explique-t-elle. "Avec Peur de rien, je voulais raconter une histoire heureuse, lumineuse, libre".