Et nous vous annonçions le programme chargé de la semaine !
En manque de grands espaces et du dépaysement ?
Vous saviez que nous sommes toujours là, et ne lâchons rien !
Mardi, le 17 octobre 2017 à 20h30, nous vous proposions un film splendide et
 original du réalisateur brésilien, Fellipe Barbosa.


Synopsis et détails
Avant d'intégrer une prestigieuse université américaine, Gabriel Buchmann décide de partir un an faire le tour du monde. Après dix mois de voyage et d'immersion au cœur de nombreux pays, son idéalisme en bandoulière, il rejoint le Kenya, bien décidé à découvrir le continent africain. Jusqu'à gravir le Mont Mulanje au Malawi, sa dernière destination.
Gabriel a vraiment existé. Il était l’ami du réalisateur qui a souhaité lui rendre hommage. La forme particulière de ce long métrage, à la fois documentaire et fictionnel, surprend de prime abord. Le personnage principal est interprété par un acteur professionnel (João Pedro Zappa, magnifique) alors que tous ceux qu’ils rencontrent sont ceux que Gabriel a vraiment croisés lors de son périple fatal. Barbosa est parti à la recherche de ces hommes et ces femmes qui ont connu son ami et les a convaincus de jouer leur propre rôle. Le résultat est bouleversant. D’autant plus que le scénario n’enjolive rien. Gabriel avait une force vitale impressionnante et faisait souvent preuve d’humanité envers ses congénères mais il était aussi arrogant (comme peuvent parfois l’être les touristes occidentaux), égoïste, entêté et irresponsable, comme le prouve sa mort prévisible et stupide. Le film commence par la découverte de son corps puis décrit les événements qui ont conduit ce grand enfant à risquer sa vie sans même sembler en avoir conscience. Construit comme un film à suspense, GABRIEL ET LA MONTAGNE fait le portrait d’un homme complexe et multiple avec beaucoup de tendresse et de lucidité. Sans jamais percer son mystère ni dévoiler les ressorts intimes de sa quête éperdue. Un choc.
Un verre et une soupe brésilienne faite avec panache par nos bénévoles avant le film.