Comme nous avons dit, cette année EPÇT célèbre la vie et vous embarque pour aller voir ailleurs que nous y sommes !
Après nos 2 déclarations d'amour (The Wedding Plan et Wagib), et la probité mise à mal (L’Homme Intègre), notre prochaine programmation nous amène chez le juge !
Ce n’est pas du cinéma, c’est pire !

Ni Juge, Ni Soumise   le mardi 24 avril 2018 au Fogata

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Ni Juge ni soumise est le premier long-métrage StripTease, émission culte de la télévision belge. Pendant 3 ans les réalisateurs ont suivi à Bruxelles la juge Anne Gruwez au cours d'enquêtes criminelles, d’auditions, de visites de scènes de crime. "Nom de diable !" profère-t-elle. Un juron tout à l'image de cette magistrate singulière et engagée.
On retrouve bien l'esprit de "Strip tease, l'émission qui vous déshabille".

N'oubliez pas

le mardi 8 Mai,
(jour férié)
Après La Bataille,

  Mahmoud est l’un des "cavaliers de la place Tahrir" qui, le 2 février 2011, manipulés par les services du régime de Moubarak, chargent les jeunes révolutionnaires. Tabassé, humilié, sans travail, ostracisé dans son quartier qui jouxte les Pyramides, Mahmoud et sa famille perdent pied…
C’est à ce moment qu’il fait la connaissance de Reem, une jeune Egyptienne divorcée, moderne, laïque, qui travaille dans la publicité. Reem est militante révolutionnaire et vit dans les beaux quartiers. Leur rencontre transformera le cours de leurs vies…
et
Le Ruisseau, le Pré Vert et le Doux Visage,
en présence de son réalisateur, Yousri Nasrallah!!